Dans

l'engrenage

Pièce chorégraphique

pour 7 danseurs / Cie Dyptik

 

Danse

France

 12, 13 février – 20H15

Durée 50'

(Manège)

Direction Artistique : Souhail Marchiche et Mehdi Meghari | Chorégraphie : Mehdi Meghari | Interprétation : Elias Ardoin, Evan Greenaway, Samir El Fatoumi, Yohann Daher, Katia Lharaig, Émilie Tarpin-Lyonnet, Marine Wroniszewski | Création Musicale : Patrick De Oliveira | Création Lumière : Richard Gratas | Costumes : Hélène Behar | Production : Compagnie Dyptik | Coproduction : Maison de la danse de Lyon, CCN de Créteil / Cie Kafig, CCN la Rochelle / Cie Accrorap), Opéra de Saint-Étienne, IADU la Villette (Fondation de France - Parc de La Villette), Groupe des 20 (Rhône-Alpes - Auvergne) : Centre culturel de La Ricamarie, Théâtre du Parc (Andrézieux-Bouthéon), L’Heure Bleue (St Martin d’Hères) | Aide à la création : DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, Département de la Loire, Ville de St Etienne, ADAMI, SPEDIDAM | Avec le soutien : Le Groupe Caisse des Dépôts, CDN Comédie de St Etienne (La Passerelle), Espace des Arts (St Denis, la Réunion), Accès Soirs (Riom), Quelques p’Arts… Centre National des Arts de la Rue et de l’Espace Public (Boulieu-lès-Annonay), Espace Montgolfier (Davézieux), l’Échappé (Sorbiers) | La Compagnie Dyptik est subventionnée par la DRAC, la Région Rhône-Alpes - Auvergne, le Département de la Loire et la Ville de Saint-Étienne | La Compagnie Dyptik est artiste associé avec la Maison de la Danse de Lyon pour la saison 2017/2018 dans le cadre du Pôle européen de création, et avec le Théâtre de Cusset pour la période 2017-2020 | © Julie Cherki.

Trouver une place, aussi fragile soit-elle. Se battre. Pour y arriver. Se battre pour la garder. Au-delà des rouages. Au-delà de l’intérêt commun. Au-delà des libertés individuelles. Jouer des règles pour se maintenir. Quitte à porter préjudice. Quitte à ce que ceux qui le subissent se soulèvent. Eux, ils croient en un meilleur. Eux s’engagent. Envers et contre tous. Contre tout. À bout de bras. Ils se battent. À bout de force, ils construisent. Autre chose. Ils fondent le nouveau. Pris dans l’engrenage, ils se confondent. Se fondent dans la masse. À nouveau. Pour combien de temps ?

Fondée en 2012 par les jeunes chorégraphes Souhail Marchiche et Mehdi Meghari, la compagnie Dyptik danse. Elle danse l’identité. Elle danse la révolte. Avec force. Et authenticité. Avec Dans l'engrenage, Dyptik continue d'explorer les thémes qui lui sont chers, l'identité, la révolte, la résistance.

 

" Avec Dans l’Engrenage, j’ai voulu mettre en scène la course sociale effrénée du « toujours plus », la dérive de la norme commune. Cette pièce remet en cause l'ascension sociale dénuée de sens, souvent dépourvue de valeurs humaines. Pris dans l’engrenage, quel est le prix à payer ? L'homme ne serait-il pas la victime de son propre système ? Une fois l'objectif ultime atteint, une fois sous le feu des projecteurs quelle sera la rançon de la gloire ?... " Mehdi Meghari, chorégraphe

Capture d’écran 2018-11-23 à 13.10.48.pn

1/9