Journée d'étude

Présence des femmes dans le

secteur des arts de la scène en 

Fédération Wallonie-Bruxelles

Une journée d’étude dans le but d’éveiller les consciences, de développer des compétences théoriques et pratiques pour aller vers une représentation égalitaire des femmes dans le secteur des arts de la scène en Fédération Wallonie-Bruxelles et apporter un éclairage sur les questions intersectionnelles et le matrimoine. 

Une journée proposée par : Ecarlate la Cie, La Deuxième Scène, Voix De Femmes,

La Chaufferie-Acte1 et le Festival de Liège. 

Samedi 26 février dès 10h - Manège Fonck (prix libre)

Garderie sur demande (avant le 21 février) : contact@lachaufferie-acte1.be

9h30 -----  Accueil

 

10h -------   Présentation des résultats de l’étude dans une forme performée.

12h -------   Performance/slam reprenant les adjectifs utilisés dans la presse pour qualifier un spectacle porté par une femme ou par un homme, et déceler peut-être, les stéréotypes qui se jouent là aussi. 

 

12h15 ----- Repas offert 

 

13h30 ----- Débat mouvant afin de se situer sur les questions de genre (d’où parlons-nous en tant qu’individu ?). 

 

14h -------   Table-ronde autour d’expériences partagées, questions/réponses avec le public. 

 

16h -------   Pause

 

16h30 ----- Introduction à l’Acte 4 et lecture-performance. 

Journée d'étude_Sarah Bernhardt (Hamlet).jpg
HORS ABO/PASS

Le hashtag #MeToo, l’affaire Weinstein et les autres scandales que les réseaux sociaux dévoilent à une échelle jamais imaginée, permettent de prendre conscience du profond déséquilibre de la place de la femme dans le secteur artistique, et, plus globalement, dans nos sociétés. Jusqu'à récemment, on ne disposait pas, en Belgique francophone, d’étude exhaustive sur la parité, ou son absence, dans les arts de la scène. Ce manque contribuait à invisibiliser un problème bien réel : les femmes sont majoritaires dans les écoles, mais minoritaires à la tête des institutions et dans le cadre enseignant. 

L’étude inédite La Deuxième Scène-Acte 3, à l’initiative d’Elsa Poisot, directrice d’Ecarlate la Cie - menée de septembre 2019 à septembre 2020 par Rachel Brahy et Nancy Delhalle de l’ULiège, avec une approche qualitative intersectionnelle proposée par Jacinthe Mazzocchetti de l’UCL, et une partie complémentaire produite par

La chaufferie acte1 qui en assure la veille statistique sexuée jusqu’en 2022 - visait notamment à objectiver une situation fortement présumée : dans le secteur culturel, les inégalités de genre et l’absence de diversité se traduisent concrètement par des représentations artistiques qui tendent à renforcer les stéréotypes.

Celles-ci sont en décalage avec les évolutions sociétales, plutôt qu’elles ne contribuent à des questionnements ou à l’inversion de nouveaux rapports. Elles représentent aussi un gâchis de compétences et de talents qui constitue une entrave au rayonnement artistique du secteur, tout autant qu’à son développement économique. 

VoixdeFemmes.jpeg
LogoCHAUFFERIE pratiques art 01.17 copie.jpg
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles