Librement adapté de "Lo cunto de li cunti" de Giambattista Basile.

Texte et mise en scène  Emma Dante | Avec  Salvatore D’Onofrio et Carmine Maringola | Eléments de décor et costumes : Emma Dante | Lumières : Cristian Zucaro | Assistante de production : Daniela Gusmano | Assistant à la mise en scène : Manuel Capraro | Surtitres : Franco Vena | Traduction du texte en français : Juliane Regler | Production Festival di Spoleto 60, Teatro Biondo di Palermo en collaboration avec Atto Unico / Compagnia Sud Costa Occidentale  coordination et diffusion Aldo Miguel Grompone, Roma | Première représentation absolue : Spoleto – 60° édition Festival dei Due Mondi | © Festival  di Spoleto/ph.MLAntonelli-AGF

Après La Scimmia en 2005, Cani di Bancata en 2007 et La Trilogia degli occhiali en 2011, Emma Dante, l’une des plus fidèles metteuses en scène du Festival de Liège, nous revient avec un spectacle jouissif, à la fois tendre et cruel.

Librement inspiré d’un conte de l’auteur napolitain du 16ème siècle Giambattista Basile, le récit issu de la tradition orale du Sud de l’Italie nous emmène dans le vieux Naples où vivent deux (très) vieilles sœurs. Au loin, un château est habité par un roi qui tombe amoureux d’une voix, celle d’une des deux soeurs. Le roi, ignorant qu’il s’agit d’une vieille dame la courtise tant qu’il peut. Celle-ci, aidée de sa sœur, tente de se rendre présentable pour la nuit qu’elle a accepté de passer au château, dans l’obscurité la plus complète...

Avec La Scortecata, Emma Dante donne à voir un théâtre napolitain poignant et spectaculaire, à mi-chemin entre la commedia dell’arte et le cinéma de Fellini. Un spectacle magnifiquement interprété, par les comédiens Carmine Maringola et Salvatore D’Onofrio.

La Scortecata

Giambattista Basile

Emma Dante

 

Théâtre

Italie

 12, 13 février – 20H15

Durée 1h

Napolitain surtitré français

(Sous chapiteau Arsenic2)