©Hans Vermeulen

press to zoom

©Dominique Houcmant/Goldo

press to zoom

©Hans Vermeulen

press to zoom

©Hans Vermeulen

press to zoom

Les Dévorantes

Sarah Espour

Quelles émancipations possibles pour une femme au sein de nos sociétés d'une brutalité parfois inouïe ?

Et si la violence, n’était pas qu'une affaire d'homme ?

Sarah Espour passe sa dernière heure avec le public, avant son exécution pour le meurtre sauvage de sa mère en plein spectacle. Sa chaise d'exécution est là, au milieu de sa cage, et plus l'heure approche, plus son esprit s'égare, confondant son histoire avec celles d'autres femmes. Elle s'inspire de faits réels,

mais aussi du cinéma ou de la littérature, et elle interroge en tant que jeune femme, cet état de désir, d’insatisfaction, de manque à être.

Accompagnée d'un batteur sur scène, elle nous emmène dans une performance poétique et théâtrale, mêlés de musiques, de paroles, de chants, où elle affronte au milieu d'un ring, les vies de femmes aux trajectoires brisées et aux actes fatals. Une volonté de s’en sortir portée par plusieurs figures féminines

en quête éperdue d’un ailleurs et qui se déclarent de manière consciente ou non, en rupture avec un système qui les oppresse. Des femmes qui, pour échapper à la violence de leur environnement vont commettre des actes de révolte qui impliquent un avant et un après, des actes libérateurs qui frôlent

constamment le risque d’une déchéance : s’avilir, transgresser, se venger.

 

Sarah Espour questionne tour à tour notre propre violence, nos jugements, notre image de la femme, notre moralité, nos rêves...

 

Et si le fait de se détruire nous donnait en réalité l’impression de nous construire ? Peut-on concevoir la transgression comme une forme d’émancipation ?

Contact diffusion :
Charline Hamaite+32 (0) 4 343 42 47

Conception/musique/écriture/interprétation : Sarah Espour

Assistanat mise en scène et dramaturgie : Martin Rouet

Regard et soutien à la mise en scène : Gabriel Bideau

Collaboration musicale et percussions : Lucas Veriepe

Régie générale et régie son : Tom Vanacker

Création lumière : Jean Battistoni

Prod. : Festival de Liège

Coprod. : Le Tandem, Scène Nationale Théâtre d'Arras

Avec le soutien du Théâtre de L'Ancre/Charleroi, de MARS - Mons art de la scène et de La Maison des Musiques de

Bruxelles.

Avec l'aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles Domaine de l'interdisciplinaire et du conte (CIAS)

Remerciements : Amandine Laval, Claire Toubin, Romain

Vaillant, Marie Allain, Théo Veriepe, Fiona Willemaers, Isaure Abecassis, Fanny Esteve, Marie-Camille Blanchy & Martin Panel

© Dominique Houcmant-Goldo/Hans Vermeulen

Durée : 1h - A partir de 16 ans

VERS LE SITE2.jpg
web-youtube.jpg
  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram