The  Manx cat project

Ecarlate La Compagnie
Belgique
5 formes théâtrales
(5 épisodes)

► 5 FEVRIER / Salle B9/St Luc
16h-18h25 :  Episodes 1-2-3
- Pause-
19h-20h35 :  Episodes 4-5

Nathalie Moisan | Régie: Guy Terrache Laure Lapel et Nathalie Moisan /Création lumière: Ines Isimbi, Lou

Van Egmond | Costumes : Solène Valentin, Milena Forest | Direction artistique/prod. : Écarlate la Cie - Elsa Poisot et Sonia Boutitie | Coprod. : Mars - Mons arts de la scène, La Maison poème | Midis de la poésie – FrancoFaune, FAME festival, Arts et Publics, le Centre des Arts Scéniques, la SACD, le CED-WB | Avec l'aide de : Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Egalité des chances et Education Permanente, la Cocof/services Culture et Egalité des chances et lutte contre les discriminations, la Région Bruxelles Capitale (Equal), la Loterie Nationale | Soutiens : La chaufferie acte 1, la Bellone, Passa Porta, Festival Voix de Femmes, Carhif, de Mundaneum, Archives et Musées de la Littérature, la Balsamine, CC Uccle, Garage 29, BAMP, la Fabrique de Théâtre, la Ville de Bruxelles/service Culture, la COOP, taxshelter.be, ING et le tax-shelter du gouvernement

fédéral belge | ©Milva Ghenda | Durée : chaque épisode dure 45'.

« Redonner leur place aux femmes dans l’histoire c’est donner aux femmes, aux filles actuelles la légitimité pour qu’elles occupent toute leur place dans le monde d’aujourd’hui et dans celui qui vient. » Reine Pratt, 13 février 2020

 

Cinq jeunes metteuses en scène et trois autrices ont reçu une commande avec une intention dramaturgique à la fois simple et complexe : à partir d’archives nationales, faire émerger des femmes ou des oeuvres effacées de l’histoire ou du moins minorées à travers la production d’une oeuvre scénique inédite séquencée en 5 formes théâtrales.

Un siècle de féminisme belge. C’est cette histoire méconnue, cette histoire enfouie, que tissent ensemble les cinq propositions : pas de didactisme, mais des vies, complexes et captivantes, le tout dans une scénographie commune pour rassembler les regards curieux et les approches multiples sur ce passé qui nous parle de notre présent.

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/5

Episode 1

Et ta sœur ?

À partir de l’œuvre de Marie Denis - DIS MARIE, c’était comment rue du Méridien 79 ?

 

En 1972, en pleine deuxième vague du féminisme, des femmes se retrouvent pour créer un lieu, utopie concrète, ouvert à des «soeurs» de lutte mobilisées contre le sexisme et pour les droits à la contraception et à l’avortement. Les obstacles à surmonter sont multiples : concilier, pour certaines, leur engagement avec les rôles de mère et la vie de famille, s’accorder sur la non-mixité au sein du lieu et réduire l’incidence des inégalités sociales.

 

Adaptation/mise en scène : Lou Joubert-Bouhnik | Avec Rokia Bamba, Yasmine Yahiatene, Emma Cohen Hadria

Episode 2

Détonnantes

Autour des archives relatives aux Femmes - Machines de la FN Herstal et Eliane Vogel Polsky

 

En 1966 éclate la grève des ouvrières de la Fabrique Nationale d’armes à Herstal, ces «femmes-machines» qui travaillent dans des conditions épouvantables pour un salaire inférieur à celui des hommes. L’article 119 du Traité de Rome (1957), « A travail égal, salaire égal », est revendiqué haut et fort. L’avocate Éliane Vogel-Polsky est présente lors de cette grève et en ressort convaincue que le droit peut être utilisé pour servir la lutte de l’égalité salariale.

Écriture : Marie Vaiana | Mise en scène : Solène Valentin | Avec Lara Van Drooghenbroek, Léa Quinsac, Souâd Toughraï

THE MANX CAT PROJECT-Ecarlate la Compagnie-Episode2-Les détonnantes ©Milva Ghenda.jpg
THE MANX CAT PROJECT-Ecarlate la Compagnie-Episode3-Une femme remarquable ©Milva Ghenda.jp

Episode 3

Une femme remarquable

À partir des archives relatives à Adèle Hauwel

 

Adèle Hauwel (1920-2004) lègue aux archives de l'Histoire des Femmes, une vie de féminisme allant des luttes institutionnelles contre les inégalités salariales des années 1930 aux actions de sabotages révolutionnaires dans les années 1970. Comment s'alimente collectivement l'envie de lutter et conserver la trace de luttes passées même quand la conscience collective n'est pas une alliée ? Comment la recherche de pureté, de radicalité, l'irréprochabilité peuvent être des comportements qui fédèrent ou qui desservent selon les périodes et les contextes ?

 

Écriture : Capucine Berthon | Mise en scène : Laure Lapel | Distribution : Yasmina Al-Assi Marie Coyard, Julie Jaroszewski

THE MANX CAT PROJECT-Ecarlate la Compagnie-Episode4-LLe cas Nele Marian ©Milva Ghenda.jpg

Episode 4

Le cas Nele Marian

À partir des archives relatives aux oeuvres de Nele Marian et aux congrès panafricains

 

Deux boîtes, les deux seuls contenants dédiés à une femme racisée au centre d'archives pour l'histoire des femmes. Elles contiennent ce qui reste des effets personnels de Mathilde Idalie Huysman, autrice et poétesse belgo-congolaise qui publiait sous le nom de Nele Marian. Deux boites pour reconstituer le parcours de cette femme née en 1906 d’une relation entre un militaire belge et une jeune fille de la région de Lisala. Deux boîtes. C’est peu pour résumer une vie, peu pour comprendre le parcours ambigu d’une femme qui s’exprima sous l’ère coloniale, sous l’ère nazie puis qui ne s'exprima plus du tout.

 

Adaptation et mise en scène : Marie Diaby | Assistante : Judith Ribardière | Avec Marie Diaby, Tamara Kalvanda, Estelle Strypstein

THE MANX CAT PROJECT-Ecarlate la Compagnie-Episode5-Suzan.ne ©Milva Ghenda.jpg

Episode 5

Suzan·ne

À partir des archives relatives à Suzan Daniel

 

Le code pénal belge fait pour la première fois mention de l’homosexualité en 1965 – à des fins discriminatoires. Avant cela, l’homosexualité n’existe pas, les lesbiennes encore moins.

Née en 1918, Suzan Daniel pose en 1931 un geste inédit : âgée de 14 ans, elle est la première femme belge à publier une critique de cinéma. Dans la revue Film, elle ne tarit pas d’éloges sur le film lesbien « Jeunes filles en uniforme ». Le 14 février 1933, elle écrit : « J’aime. Hélas, c’est une femme ».

Dans les années 50, elle s’auto-forme à la psychanalyse et intervient dans plusieurs congrès internationaux sur l’égalité sexuelle. En 1953, elle fonde le « Centre culturel de Belgique », première association LGBT belge. Le premier fonds d’archives LGBT de Belgique, créé en 1996, porte son nom.

 

Écriture : Marthe Degaille | Mise en scène : Leïla Devin | Avec Rebecca Fels, Maya Lombard, Lauryn Turquin