The Mountain,
the Truth &
the Paradise

Pep Ramis | Mal Pelo
Espagne/Danse

Cet événement est terminé

Direction et espace scénique : Pep Ramis, María Muñoz | Interprétation : Pep Ramis | Collaboration à la direction : Jordi Casanovas | Collaborations artistiques : Leo Castro, Blaï Mateu, Camille Decourtye (Baró d’Evel Cirk), Piero Steiner | Textes : Erri de Luca, Mal Pelo | Création sonore : Fanny Thollot | Musiques additionnelles : Pēteris Vasks, Cant de la Sibil·la | Création lumières : August Viladomat – Punt de Fuga | Technicien de lumières et coordination technique: Irene Ferrer | Technicien son : Andreu Bramon | Assistanat à la vidéo : Xavier Pérez | Costumes : CarmepuigdevalliplantéS | Construction décors : Adrià Miserachs, Pep Aymerich | Production et diffusion : Gemma Massó, Rita Peré | Coprod. : Mal Pelo, Théâtre de la Ville de Paris, Festival  de Tardor de Catalunya Temporada Alta 2017, Espagne, Agora de la Danse de Montréal- Canada | Avec la collaboration de : Théâtre de l’Archipel Perpignan, Mercat de les Flors de Barcelona et L’animal a l’esquena, Centre de Création , Celrà, Espagne | Mal Pelo est une compagnie subventionnée par ICEC-Departament de Cultura de la Generalitat de Catalunya,INAEM-Ministerio de Cultura et Mairie de Girona | ©Tristan Perez Martin.

Durée : 1h

Une quête de vérité dans un espace philosophique et poétique, portée à la danse par les vers lumineux d’Erri de Luca. 

Au cœur d’un paysage sonore dense, Pep Ramis nous transporte dans une nouvelle fiction et pose un regard sur la tragicomédie de la condition humaine. 

Pep Ramis s’intéresse à cette formidable machine qu’est le corps, à plus de cinquante ans, avec un solo poétique qui questionne le sens du divin et du vulgaire, de la spiritualité et de l’ignorance, de la beauté et du banal. La capacité de transformation de l’interprète dans un espace blanc et dénudé, et la précision du geste et de la voix, sont le pari fondamental de la dramaturgie d’une pièce qui propose un voyage changeant et émouvant.

 

" Pep Ramis est un interprète absolument captivant, se métamorphosant constamment, capable de nous faire oublier tout son corps pour ne voir bouger qu’une main dotée de vie propre, ou encore de se hisser jusqu’au plafond..."  Art and Opera Review, Montreal (2018)

Capture d’écran 2021-11-16 à 13.38.22.png